Les exercices du parcours Infographie /Architecture-Décor

Infographie

  • Apprentissage de logiciels
    Suite de travaux dirigés sur différents logiciels équivalents (libre/propriétaire) retravaillant les concepts propres à l’animation, à l’image 2D/3D et à la composition d’image linéaire et en temps réel.
  • Exercice photogrammétrie.
    Chaque étudiant.e doit créer et utiliser dans une courte séquence un volume, décor ou environnement 3D, modélisé avec une technique de photogrammétrie.
  • Exercice de capture de gestuelle et de mouvement
    L’étudiant.e doit retranscrire par l’image (2D, 3D) la capture des mouvements de caméra, la gestuelle et les mouvements des comédien/ne/s issues d’une prise de vue réelle, dans une courte séquence qui inclue un texte joué.
  • Techniques avancées de chromakey
    En groupe, les étudiant.e.s proposent plusieurs séquences où la prise de vue réelle demande des techniques de chromakey appliquées telles que fonds verts, tenues vertes, objets de repère haptique pour résoudre les problèmes de composition d’image, etc.
  • Séminaire outils numériques immersifs
    Suite au séminaire spécialisé, l’étudiant.e propose une courte séquence utilisant une des techniques relatives à la réalité virtuelle telle que prise de vue 360°, sculpture virtuelle VR, animation VR, incrustation 3D temps réel. Le projet peut être réalisé en groupe ou individuellement selon les différents parcours qui participent.
  • Motion design
    Les étudiant.e.s réalisent en groupe le générique de la Corrida Audiovisuelle, les rencontres internationales des écoles de cinéma et d’audiovisuel organisé tous les ans par l’Ensav.

Architecture-Décor


Les différents exercices mis en place permettent à l’étudiant.e d’exprimer sa conception de l’espace plastique du décor de cinéma et scénographique à l’aide de l’outil informatique 2D et 3D. Ces documents permettent au plasticien décorateur de présenter son espace au maître d’ouvrage qu’est le réalisateur et au producteur.
On insiste tout particulièrement sur la fonction de maître d’œuvre c’est-à-dire celui qui conçoit le projet, mais aussi celui qui en dirige la fabrication jusqu’à sa diffusion.
Pour cela, il/elle devra au cours de différents exercices en atelier et sur le plateau jouer le rôle du chef décorateur et diriger une équipe, et aussi en alternance celui du menuisier et du peintre. L’étudiant.e en Architecture-Décor se verra confronté.e aux souhaits de l’étudiant.e réalisateur et travaillera de concert avec l’étudiant.e en parcours Image ainsi que l’étudiant.e en parcours Son.

  • Exercice de modélisation 3D
    L’étudiant.e sera formé.e à l’utilisation de différents logiciels 3D. On lui demandera alors de modéliser l’espace du plateau décor afin de pouvoir y intégrer ses conceptions de futur décor. Il/elle devra également modéliser certains espaces comme le hall de l’école ou l’espace d’exposition d’art contemporain (Espace Écureuil de Toulouse) où il/elle sera amené.e à montrer au public une installation scénographique.
  • Exercice de modélisation d’un espace à partir d’une image 2D
    On demandera à l’étudiant.e de modéliser un espace 3D à partir d’une image 2D. Cette image peut être une photo ou un tableau. L’espace modélisé devra être implanté sur un plateau de cinéma. L’étudiant.e, dans son implantation, intègrera les principes de premier plan et de lointain et de découverte. La modélisation en 3D achevée, matières et lumières mises en place, il/elle produira une image 2D de son travail, image de création qu’il/elle pourra soumettre au réalisateur et au producteur.
  • Exercice de scénographie
    En parallèle d’une exposition d’art contemporain ayant lieu chaque année à l’espace Écureuil de Toulouse, l’étudiant.e, sur le thème de l’exposition, sera amené.e à concevoir et produire une installation. Il sera demandé à l’étudiant.e de tenir un cahier de recherches illustrant son processus créatif.
  • Exercice de la séquence
    L’étudiant.e en binôme avec un étudiant.e du parcours Image concevra et réalisera un décor sur le plateau de l’école. L’étudiant.e sera alors confrontée à l’impact de la lumière sur son espace, intégrera la notion de focales. La projection de leur film sur un grand écran sera révélatrice de bonnes et mauvaises pratiques.
  • Exercice de mise en plan
    L’étudiant.e sera formé.e au logiciel de mise en plan. À l’aide d’outils informatiques complémentaires, nous déterminons, au sens architectural, un autre type de figuration de l’espace à travers le dessin géométral soit les plans et élévations. L’étudiant.e devra mettre en plan avec cotations (choix de l’échelle) son espace scénique ou un accessoire. Ce plan devra être suffisamment clair et indicatif pour que le constructeur ou menuisier soit capable de fabriquer cet élément sans directive.
  • Exercice fond vert
    L’espace plastique du décor de cinéma est depuis plusieurs années un espace combinatoire entre espace physique et espace virtuel. L’étudiant.e devra comprendre l’intérêt d’une telle stratification, il/elle devra mettre en place ce dispositif sur le plateau, traiter les images numériques et procéder à la mise en place des effets spéciaux.
  • Atelier « Chef constructeur »
    L’étudiant.e sera mis au fait de l’organigramme de l’équipe décor, du chef décorateur à l’ouvrier. Il lui sera fourni une grille de salaire. De plus, le chef constructeur abordera le sujet des matériaux, leurs spécificités et leurs mises en œuvre.
  • Exercice extrait littéraire
    L’exercice de fin d’année donnera lieu à la rédaction d’un mémoire et à la réalisation d’un film en rapport avec l’extrait littéraire étudié dans la phase de conception. C’est un processus complet de création de la production graphique (croquis, modélisation 3D, plans, images matière et lumière, planche de matériaux, story-board) à la fabrication sur le plateau, à la réalisation filmique (mise en place et direction d’une équipe, tournage, postproduction).