Corrida audiovisuelle 2009

24e Corrida Audiovisuelle : « Du cinéma sans réserve »

« (...) L’heure n’est pas venue de croiser les bras, mais bien de tout faire pour ne rien lâcher du savoir partagé et pour l’enrichir, aussi bien dans le cadre des missions du service public de l’Université en général, que de celles de l’École Supérieure d’Audio Visuel en particulier qui visent à former des cadres, certes, mais aussi des inventeurs de formes autonomes nouvelles qui décideront de la vitalité et des fonctions du cinéma.

C’est pour ça que l’ESAV est une école de réalisation, d’expérimentation des matériaux, et non une école de communication ; une école sans réserve ni modération qui a l’ambition de faire aimer le cinéma : le cinéma comme une forme de bonheur, qui ranime le génie éteint, qui rend la jeunesse à l’amoureuse, et qui garde à notre tendresse le souvenir des amis disparus ; mais aussi le cinéma de combat et de recherche, à la mesure de ceux qui s’y risquent pleinement.

C’est dans cette perspective de l’engagement artistique et de la pluralité des choix, des imaginaires et des constructions mémorielles que l’ESAV de l’Université Toulouse le Mirail, organise ses 24es Rencontres internationales des écoles de cinéma, membre du CILECT, qui ont en commun de placer la réalisation au cœur de la pédagogie pour expérimenter l’incohérence tonique et productive engendrée par les relations entre sonorités luminosités.

Il s’agit d’évaluer un mouvement de témoignages et d’émancipation des étudiants qui, sans relâche, donnent toute sa valeur à l’arrachement singulier que réclame la réalisation de films ; films audacieux ou fragiles qui n’échappent pas à leur temps et sont toujours les témoins des choix techniques et esthétiques d’une école qui, si elle aspire à éviter l’impasse du point de vue central, doit s’ouvrir régulièrement au regard des autres, car pour être soi, il faut se projeter vers ce qui est étranger, se prolonger dans et par lui, sinon, demeurer enclos dans son identité, c’est se perdre et cesser d’être.

C’est pour ça que la Corrida Audiovisuelle offre une vive confrontation des démarches d’enseignement, de création et de recherche, jusqu’à poser des questions de civilisation, y compris esquisser des projets de cinéma et de mondes nouveaux, dans une ambiance de frissons, de pleurs, de rires et de fête ; une corrida sans réserve ni modération... »

Les écoles invitées en 2009