« Les archives du décorateur Jacques Saulnier » avec François Thomas

Séminaire outils et création cinématographique

Cinquième séance du cycle de séminaires consacrés aux outils et création cinématographique, organisé par Bérénice Bonhomme, M.C.F à l’ESAV, membre du LARA - SEPPIA (EA 4154).

Le décorateur de cinéma Jacques Saulnier (1928-2014) a légué ses archives professionnelles à la Cinémathèque française.

Dans les années 50, Saulnier a été assistant décorateur sur des films réalisés par Yves Allégret, Claude Autant-Lara, Julien Duvivier, Jean Renoir, Luis Buñuel ou Howard Hawks. Puis il a été le chef décorateur de soixante-huit longs métrages. Collaborateur de Louis Malle et Claude Chabrol à leurs débuts aussi bien que de Marcel Carné ou d’Henri-Georges Clouzot, associé à des films tournés en Europe de Sidney Lumet ou John Frankenheimer, il a travaillé à de nombreux films d’Henri Verneuil et Pierre Granier-Deferre et à presque tous les films d’Alain Resnais de L’Année dernière à Marienbad (1961) à Aimer, boire et chanter (2014).

Les archives proposent des documents de toute sorte : maquettes en volume, maquettes peintes, plans au sol, photographies des décor en construction ou achevés, photographies de repérages, devis, calendriers de travail de l’équipe décoration, scénarios, documentation syndicale, correspondance…

François Thomas exposera quel parti on peut tirer de telles archives, puis se concentrera sur le dernier film de Jacques Saulnier, « Aimer, boire et chanter ». On s’apercevra qu’il n’est pas besoin d’avoir fait des études d’architecture pour comprendre à quel point le décor de cinéma peut consister à fabriquer des habitations impossibles ou absurdes dans la réalité.

François Thomas est professeur en études cinématographiques à l’Université Sorbonne Nouvelle et collaborateur de la revue Positif. François Thomas a notamment publié « L’Atelier » d’Alain Resnais et, en collaboration avec Jean-Pierre Berthomé, « Citizen Kane » et « Orson Welles au travail ». À la demande de Jacques Saulnier, il a trié ses archives professionnelles avant de les confier à la Cinémathèque française.

Jeudi 07 avril 2016. ESAV. Salle arts du spectacle. 14h-17h.