« La production en Kabylie algérienne » avec Frédérique Devaux Yahi

Séminaire outils et création cinématographique

Troisième séance du cycle de séminaires consacrés aux outils et création cinématographique, organisé par Bérénice Bonhomme, M.C.F à l’ESAV, membre du LARA - SEPPIA (EA 4154).

"Nous aborderons les questions de production en Kabylie algérienne, notamment au moment de la transition entre le tout état et la privatisation, au milieu des années 90, en prenant pour exemples les trois premiers films de cette toute jeune cinématographie.
Nous nous interrogerons sur la mixité des équipes de tournage (franco-algérienne dans divers cas) et les moyens mis en place pour parvenir à un film « professionnel ».

Nous insisterons sur le rapport entretenu entre ces films et la diaspora kabyle. Ces œuvres ont en effet connu un succès énorme auprès d’un public peu ou pas du tout habitué au cinéma, parfois même illettré.
Nous nous questionnerons sur la portée de ces réalisations et la manière dont elles se détachent des formes classiques pour aborder les rivages du sensible à partir de figures connues de la grammaire cinématographique.
" Frédérique Devaux Yahi.

Frédérique Devaux Yahi est M.C.F à l’Université de Aix/Marseille, Laboratoire de recherche ASTRAM, EA 4673.
Franco-berbère, auteure de nombreux articles et de plusieurs ouvrages, notamment Dziga Vertov L’homme à la caméra, Le cinéma lettriste, Entretiens avec Isidore Isou…, De la naissance du cinéma kabyle au cinéma amazigh (L’Harmattan, 2016).
Elle travaille depuis plusieurs années sur les cinémas du Maghreb et les œuvres berbérophones.
Réalisatrice de plus de trente films de recherche et de documentaires depuis 1980, en tant qu’artiste indépendante et pour la télévision. Ses films acquis par diverses institutions dans le monde sont montrés dans des festivals internationaux.

ESAV. Salle Arts du Spectacle. Jeudi 12 janvier 2017. De 14h à 17h.