ESAV de femmes

Festival A propos d’Elle(s) - Cinéma Le Cratère

Le cinéma Le Cratère organise sa 18e édition du Festival A propos d’Elle(s) et réitère sa carte blanche avec l’ESAV.

Retrouvez quatre films d’étudiantes - réalisatrices, durant le festival, du 30 novembre au 03 décembre 2016.

Mercredi 30 novembre à 18h00 :

  • Il ne restera rien / Maureen Zanetti. 31’. 2016. Fiction. Interprètes : Béatrice Fauré , John Temple.
    En présence de la réalisatrice.
    Agée d’une soixantaine d’années, Alicia sent sa mémoire lui échapper. Sans même en aviser John son mari, elle rejoint son premier foyer, longtemps laissé à l’abandon. Dans cette maison qui reprend vie, Alicia va habiter ses souvenirs d’enfant et revivre un évènement marquant de son histoire qui lui fera prendre conscience de ce qui lui arrive.

Mercredi 30 novembre à 20h30 :

  • L’archéologie du pot / Ingrid Labbebda. 15’. 2016. Documentaire.
    En présence de la réalisatrice.
    Documentaire sur la poterie, le travail de la matière, un questionnement sur un métier qui existe depuis longtemps.


Samedi 03 décembre à 14h30 :

  • Tout est permis / Anaïs Girard-Blanc. 18’. 2016. Fiction. Interprètes : Paolo Busolin, Louna Jouany.
    En présence de la réalisatrice.
    Quand Léo, 11ans et sa sœur Eloïze, 8ans, reviennent de l’école, ils s’installent devant un jeu télé. L’émission consiste à infliger de fausses punitions aux candidats. Un jeu « à ne pas reproduire à la maison ». Mais Léo, éduqué par la télé et les jeux TV, reproduit à sa façon ce qu’il voit sur le petit écran. La candidate : sa soeur. Un jeu qui dérape.

Samedi 03 décembre à 17h30 :

  • Seuls ensemble / Loreleï Adam. 22’. 2015. Fiction. Interprètes : Alain Lapierre, Andrea Bost-Mascré, Chantal Miguelloti.
    En présence de la réalisatrice.
    Dans l’auberge d’un coin perdu en montagne, Marcus, grand solitaire de 45 ans accompagné par son chien, rencontre Max, un mystérieux petit garçon égaré. En quittant l’auberge, Marcus retrouve l’enfant assoupi dans sa voiture. Max refusant de lui dire d’où il vient, l’homme décide de l’héberger pour la nuit, dans la chambre de son fils du même âge, décédé quelques années plus tôt. Et si Max ne voulait plus partir ?

Du 30 novembre au 03 décembre 2016. A propos d’Elle(s). Toulouse. Cinéma le Cratère.