Disparition accidentelle de Carlo Varini

C’est avec une profonde tristesse que l’ESAV vous fait part du décès accidentel du grand chef opérateur Carlo Varini.

Il fut un spectateur attentif tout au long de la dernière Corrida Audiovisuelle, durant laquelle de nombreux élèves ont pu le rencontrer et quelques projets de transmission de son expérience se précisaient pour la rentrée prochaine.

Biographie

Carlo Varini, né à Ascona en 1946, est un directeur de la photographie français reconnu. Il a participé à plus de 150 réalisations.

Après une formation d’étalonneur dans le laboratoire Schwarz-Film à Berne en 1964, il poursuit ses études au Filmarbeitskurs III-69 de Zurich. Il est cameraman/reporter aux actualités cinématographiques Suisses en 1971, puis assistant opérateur du directeur de la photographie Renato Berta sur une vingtaine de long métrages et en même temps il tourne des courts-métrages comme chef opérateur.

Son premier long métrage comme directeur de la photographie fut « Matlosa » de Willi Hermann (Séléction officielle au Festival de Venise 1981).
Puis il a perfectionné son style sur les trois premiers films de Luc Besson : Le Dernier Combat, Subway et Le Grand Bleu. Depuis on remarque sa lumière dans Les Choristes, Zone libre, Genesis, L’Elève, Petits désordres amoureux, Badland, Odette Toulemonde, Coeur Animal (Quartz du meilleur film Suisse 2010), HH Hitler à Hollywood, Cyanure, Win Win.
On pourra voir son travail sur Mirage d’amour avec fanfare de Hubert Toint et sur Repas de famille de Pierre-Herny Salfati.
Il est nommé à de nombreux festivals : Cannes (1986), Berlin (1989), Locarno (1997), Toruń pour Les Choristes (2004), Ischia pour Hitler à Hollywood (2011) mais également au César de la meilleure photographie pour Subway (1986) et pour Le Grand Bleu (1989).

Filmographie essentielle

  • Principaux Longs métrages :
    - REPAS DE FAMILLE de Pierre-Henry Salfati
    - MIRAGE D’AMOUR AVEC FANFARE de Hubert Toint
    - WIN WIN de Claudio Tonetti
    - CYANURE de Séverine Cornamusaz
    - DIE INNERE ZONE de Fosco Dubini
    - HH, HITLER A HOLLYWOOD de Frédéric Sojcher
    - COEUR ANIMAL de Séverine Cornamusaz
    - ODETTE TOULEMONDE de Eric Emmanuel Schmitt
    - BADLAND de Francesco Lucente
    - ZONE LIBRE de Christophe Malavoy
    - INCONTROLABLE de Raffy Shart
    - LES CHORISTES de Christophe Barratier
    - CECI EST MON CORPS de Rodolphe Marconi
    - UN ALLER SIMPLE de Laurent Heynemann
    - LE SENS DES AFFFAIRES de Guy-Philippe Bertin
    - RECTO / VERSO de Jean-Marc Longval
    - PETITS DESORDRES AMOUREUX d’Olivier Péray
    - LA TERZA LUNA de Matteo Bellinelli
    - L’ELEVE d’Olivier Schatzky
    - LES DEUX PAPAS ET LA MAMAN de Jean-Marc Longval
    - MO’ de Yves-Noël François
    - ELLES NE PENSENT QU’À ÇA de Charlotte Dubreuil
    - LA NUIT SACRÉE de Nicolas Klotz
    - BOULEVARD DES HIRONDELLES de Josée Yanne
    - MIMA de Philomène Esposito
    - FORTUNE EXPRESS d’Olivier Schatzky
    - LES BOIS NOIRS de Jacques Deray
    - BANKOMATT de Willi Hermann
    - LE GRAND BLEU de Luc Besson
    - LA PETITE ALLUMEUSE de Danièle Dubroux
    - NUIT D’IVRESSE de Bernard Nauer
    - GENESIS de Mrinal Sen
    - UNE FEMME OU DEUX de Daniel Vigne
    - SUBWAY de Luc Besson
    - LE DERNIER COMBAT de Luc Besson
    - MATLOSA de Willi Hermann
  • Principaux Téléfilms :
    - NICOLAS LE FLOCH : Nicolas Picard-Dreyfuss (7 épisodes)
    - VILLA JASMIN de Férid Boughedir
    - DES JOURS ET DES NUITS de Thierry Chabert
    - BIEN DÉGAGÉ DERRIÈRE LES OREILLES de Anne Deluz
    - L’HOMME QUI VENAIT D’AILLEURS de François Luciani
    - AGATHE de Anne Deluz
    - ROBINSON CRUSOÉ de Thierry Chabert
    - HAUTE PIERRE de Jean-Yves Pitoun
    - LA VICTOIRE DES VAINCUS de Nicolas Picard-Dreyfuss
    - L’HERITIER de Christian Karcher
    - ANGELI NON NE HO MAI VISTI de Matteo Bellinelli
    - BEBE VOLÉ de Florence Strauss
    - NOËL EN QUERCY de Raymond Pinoteau
    - JULES de Christian Palligiano
    - IRAN : DAYS OF CRISIS de Kevin Connor
    - L’ECRIVAIN, LE PEINTRE ET LE FUNAMBULE de Claude Mouriéras
    - MISE À L’INDEX de Bernard Nauer
    - ZAERTLICHKEIT UND ZORN de Johannes Flütsch
    - MARTIN DISTELI, MALER, WIRRKOPF UND SCHARFMACHER de Robert Weiss
  • Principaux Documentaires :
    - GLAUSER de Christoph Kühn
    - CHANTS DE SABLE ET D’ETOILES de Nicolas Klotz
    - HOLLYWOOD SOUND de Josh Waletzky
    - L’ART DE JOËL ROBUCHON de Jean-Luc Miesch
    - JEAN FRANÇAIX de Christine Paillard et Raymond Pinoteau
    - BUNRAKU de Joçelyne Leclerc
    - SUR L’AIR DE SAMBRE ET MEUSE de Joçelyne Leclerc
    - FORMULE 2 de Luc Besson
    - EN CHERCHANT EMILE d’Alain Guesnier
    - PEAU NEUVE POUR UN PAYS NOIR de Yves Jeannot
  • Principaux Courts Métrages :
    - NEMESIS de Stéphane Hénon
    - BERLINOISES de Rocco Labbé
    - UNE HISTOIRE TRISTE de Kang-Hyuk Rhee
    - LE DERNIER LOCATAIRE de Bruno Lajara
    - T’MOI de Sara Forestier
    - L’UN DANS L’AUTRE de Audrey Schebat
    - LE PASSAGE de Charlotte Walior
    - LIFE de Audrey Schebat
    - NOËL ET LES GARÇONS de Jean-Marc Vincent
    - LA TARTE AUX POIREAUX de Lionel Pouchard
    - LES TROIS SOEURS de Guy-Philippe Bertin
    - PETIT SAINT de Philippe Frangione et Kamel Saleh
    - FAMILLE NOMBREUSE de Jean-Marc Longval
    - DESCENTE de Philippe Haïm
    - RÊVE DE GARE de Renato Berta
    - LE SPECTACLE de Gilles Chavallier
    - L’ANGE DE L’ABÎME d’Annie Tresgot
    - L’AVANT DERNIER de Luc Besson
    - DETOURNEMENT MINEUR de Bernard Nauer
    - LA CEINTURE DU DIABLE de Yannik Letoqueux
  • Création de Lumières au Théâtre :
    - INFANTIA de Jean-Pascal Viault, L’Yonne en Scène
    - PIERRE RICHARD III de Christophe Duthuron avec Pierre Richard
    - CABARET TEREZIN de Isabelle Georges, Théâtre Marigny
    - FRANCHISE POSTALE de Christophe Duthuron avec Pierre Richard
    - NOKTO de Jean-Pascal Viault, L’Yonne en Scène
    - FUGUEUSE de P. Palmade et C. Duthuron, Variétés
    - PIERRE & FILS de P. Palmade et C. Duthuron, Variétés
    - LA NUIT DU TITANIC de Michel Pascal au Théâtre Rive Gauche
    - UNE SAISON AU MOYEN-AGE de Michel Pascal aux Bouffes du Nord