Alain Cure et Annie Dissaux : « Le métier de bruiteur »

Séminaire outils et création cinématographique

Cinquième séance du cycle de séminaires consacrés aux outils et création cinématographique, organisé par Bérénice Bonhomme, M.C.F à l’ENSAV, membre du LARA - SEPPIA (EA 4154).

Le métier de bruiteur

"Le métier de bruiteur n’a pratiquement pas changé depuis les origines de l’industrie du cinéma. La révolution numérique n’a pas modifié le geste du bruiteur qui reste indispensable au film. Le bruiteur travaille toujours en interaction avec un ingénieur du son. Pour faire ce métier, des qualités très spécifiques sont requises.
En revanche, les environnements techniques et économiques l’ont contraint : L’apprentissage se faisait grâce à l’assistant qui n’est plus là aujourd’hui. Pour former à ce métier, une école serait inadaptée à cause du nombre restreint de places. Le paradoxe est qu’alors que les bruiteurs sont très peu nombreux, la possibilité de transmettre ce métier n’est en pratique pas vraiment possible. Problème pour ce métier qui compte une vingtaine de professionnels en France, deux en Belgique, dont cinq à sept travaillent régulièrement.
"

Alain Cure et Annie Dissaux, après avoir présenté le métier de bruiteur avec des extraits d’un documentaire d’Annie Dissaux, mettront en évidence la relation du bruiteur et de l’ingénieur du son, l’évolution des studios de bruitage avec l’apparition du numérique et l’impact de l’évolution des productions.

Alain Cure est ingénieur du son cinéma, mixeur cinéma, compositeur de musique de film.
Annie Dissaux est la réalisatrice des vidéos présentées : Interview d’un grand bruiteur français et Inauguration du studio COB à Liège avec quelques exemples de fabrication de bruitage.

Jeudi 23 mai 2019. ENSAV. Salle arts du spectacle. De 14h à 17h.